Quelques gribouillages..."Je ne suis ni dessinateur ni peintre ; mes dessins sont de l'écriture dénouée et renouée autrement." (Jean Cocteau, cité par Isabelle)



Le thème pour ce dessin était : "la vie est belle"...
La vie est belle mais l'équilibre reste à trouver dans nos existences pour tenter de rester dans la voie du coeur...d'où la situation de mon bonhomme dans un équilibre qui peut paraître précaire tout en étant maîtrisé...Une attention constante et en toute légèreté























Parfois, et pour se concentrer en réunion un lundi matin de reprise, rien de tel que le gribouillage ! 
Cela permet d'être totalement dans l'instant, de se laisser un petit espace de liberté...et s'adapter en douceur
au nouveau rythme de vie

9 commentaires:

Isabelle a dit…

Délicats et sobres, précis et esthétiquement chouettes.... j'adore ce que tu nommes tes "gribouillages" !

"Je ne suis ni dessinateur ni peintre ; mes dessins sont de l'écriture dénouée et renouée autrement."
[Jean Cocteau]

Pascal Bertrand (jos_ti) a dit…

Merci Isabelle !

La citation de Cocteau est superbe et colle également à ma vision des choses.

Ce rapport à l'expression personnelle,la connexion que permet le cheminement du stylo sur la feuille et notre intuition qui s'exprime en relaxant le corps et l'intellect...

Le dessin (ou le maniement des couleurs) permet, à l'inverse de l'acte d'écrire, de laisser "gambader" la réflexion en parallèle de l'instant "gribouillé"...au hasard des sujets qui nous occupent, une sorte d'infini se libère...

Isabelle a dit…

Activité sans enjeu ni prétention, le gribouillage est une activité à saluer et à promouvoir, en effet, tant il est libérateur et satisfaisant : Il dégage l'esprit des préoccupations qui l'encombrent, laisse s'exprimer à l'occasion quelques intentions inconscientes, entraîne sans contrainte l'habileté technique... Moi aussi je m'y adonne très souvent avec plaisir !

Nathalie a dit…

Oui, une belle façon de "déconnecter" le mental qui prend parfois trop de place !

Julie Tomiris a dit…

Voilà des "gribouillages" témoins talentueux d'un esprit vagabond, d'une imagination libératrice et apaisante, où la sensibilité flirte avec la poésie entre le coup de crayon et ses arabesques dessinées si joliment sur une feuille de papier.
Il est vrai que le dessin et l'écriture ont un point commun. Il est celui de faire voyager son esprit dans un monde mystérieux, où la seule manière d'en faire mûrir les fruits, est de le laisser libre de créativité, en lui confiant son stylo ou son crayon !
Merci d'offrir ton talent avec autant de modestie.Je reviendrai cueillir d'autres fruits avec gourmandise...

Agnès a dit…

bonsoir, bin moi j'aurais du mal à me concentrer sur la réunion tant je serais concentrée sur mon dessin; il n'existerait plus que mon crayon, ma feuille et l'image à reproduire...
bon mercredi!

Pascal (jos_ti) a dit…

J'ai le même problème ! Mon dessin en cours me donne tellement de bien-être que "décoller" va demander un effort digne de ce nom !
J'espère que tu me permettra de publier ton dessin sur mon blog, chère Agnès.
Belle journée

Chiara a dit…

How nice, how delicate! This blog is lovely! I'm sorry yo write in English, my French lessons will start only in November. But I like it the same, even if I don't understand everything.
Chiara Marsan

Sylvie a dit…

Des gribouillages ????? Je te trouve bien modeste ! Ces dessins sont de merveilleuses invitations au voyage.

Free counter and web stats